Les accessoires pour porte-bébé

bannière-portage7

Sacs et pochettes

Quand on porte bébé sur le ventre, il est facile de porter un sac à dos pour les balades, mais si on porte sur le dos, comment faire ? Il existe des sacs « banane » à ceinture ventrale, d’une capacité allant jusqu’à 10 L (l’équivalent d’un petit sac à dos), de quoi y ranger le nécessaire pour une balade d’une demi-journée (change, pull, goûter, eau, appareil photo, papiers). On peut les porter soit sur le ventre, soit sous les fesses du bébé quand il est porté bien haut sur le dos. On trouve ces sacs dans les magasins de sport, rayon montagne.

Pour les petites sorties, si vous faites un peu de couture, vous pourrez vous fabriquer une petite pochette en tissu avec des pressions que vous pourrez accrocher sur un pan de l’écharpe ou une sangle du porte-bébé autour de votre ventre. Si la couture n’est pas votre fort, on en trouve de très jolis à la vente sur internet.

Vêtements de portage

  • Porter par grand froid ou mauvais temps tout en protégeant son bébé des intempéries est tout à fait possible. Des vêtements de portage, fabriqués « maison », faits artisanalement sur mesure ou achetés dans le commerce, au look classique ou original, permettent de porter bébé au plus près du corps du porteur, pour partager chaleur et proximité, tout en gardant de l’aisance dans les mouvements. Ponchos, manteaux, anoraks, pulls, gilets, coupe-vent, 3 en 1,  modèles féminins, modèles masculins, … En laine naturelle, polaire synthétique, textile résistant à l’eau, matières techniques et respirantes, … Pour porter devant ou sur le dos, il y en a pour tous les goûts ! Le marché s’est bien étoffé depuis deux ans.
  • Pour porter devant, on peut aussi se contenter d’une veste suffisamment grande pour la fermer par-dessus bébé ou bricoler une sorte d’insert pour le couvrir. Il existe également des capes spécifiques ou couverture de portage pour couvrir seulement le bébé.
  • Pour le portage sur le dos, les vêtements de portage sont vraiment utiles et pratiques pour la saison froide (certains demandent un petit coup de main pour être enfilés sans aide). Un grand parapluie, un bout de polaire, des pinces à linge et un peu d’aide peuvent aussi faire l’affaire !

Bonnets et chapeaux

Au soleil ou par temps froid, il est très important de bien protéger la tête des bébés portés car elle est particulièrement exposée au rayonnement UV, à la chaleur ou au froid.

Pour que la protection soit efficace, il faut choisir des couvre tête bien adaptés, surtout quand on porte bébé sur le dos et qu’on ne peut pas ajuster seul(e) le chapeau ou le bonnet, notamment s’il glisse sur le visage ou tombe de la tête.

En hiver, les bonnets qui couvrent bien les oreilles et s’attachent sous le menton ou les cagoules sont recommandés : cela permet de bien maintenir le bonnet sur la tête et d’éviter qu’il remonte sur les oreilles, tourne sur le visage ou couvre les yeux.

En été, il est idéal de choisir un chapeau à larges bords qui fait de l’ombre sur le visage, la nuque et les épaules, qui se noue sous le menton (pour éviter qu’il ne s’envole avec le vent) et qui peut être resserré au niveau du tour de tête afin qu’il soit ajusté à la bonne taille. On en trouve même en tissu anti-UV. Ne pas oublier les lunettes de soleil et la crème solaire quand le soleil est fort ou sur la neige.

Les bébés se refroidissant surtout par les extrémités, il est important de bien couvrir leurs pieds, surtout quand ils dépassent du porte-bébé, d’autant plus si on n’utilise pas une veste de portage qui couvre tout le corps et les jambes.

Il existe des chaussons en cuir pour les petits petons et des bottines souples fourrées pour les grands froids, qui couvrent bien les mollets, facile à enfiler, même sur les nouveau-nés.

Les porte-bébés ont la fâcheuse tendance de faire remonter les pantalons sur les mollets qui, du coup, se retrouvent à découvert. Des jambières (qui existent dans plein de coloris sympas) ou une paire de chaussettes longues un peu grandes peuvent être utilisées par-dessus ou par-dessous le pantalon pour régler le problème. Si on rentre au chaud et qu’on ne veut pas déranger bébé qui dort en le sortant du porte-bébé, il suffit de tirer sur les jambières pour découvrir ses jambes. Elles sont également faciles à enfiler.

Anneaux

Si vous possédez une écharpe assez courte (entre 2,50 m et 3,50 m), vous pouvez faire un sling temporaire avec une paire d’anneaux en aluminium ou en nylon. C’est très pratique quand on n’a pas de budget pour acheter un sling, pour voyager léger ou pour varier et optimiser les utilisations d’une écharpe courte.

Vous pourrez ainsi faire les positions « hamac » sans avoir l’inconvénient du noeud et en bénéficiant des réglages « pli par pli » du sling. Il est également facile d’utiliser ces anneaux pour faire un sling temporaire  avec un bout de tissu, un pagne ou autre étole suffisamment solide pour l’assortir à une tenue pour une occasion spéciale ou pour un portage de dépannage avec ce que l’on a sous la main.

Avec un seul anneau, on peut également réaliser un portage sur le côté facile avec une écharpe longue. Les enfants apprécieront aussi de pouvoir porter leur poupée avec un bout de tissu et une paire d’anneaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *